Articles par : pgadmin

Contre la « Marche pour la vie » – Pour le droit de choisir

Communiqué de presse du Collectif Droits des femmes 69

Alors qu’est annoncée une « Marche pour le vie » à Lyon le 28 mars prochain [marche qui a eu lieu la veille de la publication de ce communiqué sur notre site, NDLR], le collectif Droits des femmes 69 dénonce les atteintes au droit à l’avortement, en France et dans le monde.

La défense de la vie ? Quelle hypocrisie…

Quand près de 50 000 femmes meurent chaque année dans le monde des suites d’un avortement réalisé dans l’illégalité.

Quand des gouvernements conservateurs comme en Pologne et au Honduras ont encore durci les lois interdisant l’accès à l’avortement, condamnant les femmes à avorter dans la clandestinité au péril de leur vie, et prévoyant des peines de plusieurs années de prison pour les personnes qui avortent et celles qui les aident.

Quand un groupe de pression cherche à imposer à l’ensemble de la société sa morale religieuse et sa conception rétrograde de la sexualité, de la place des femmes, de la famille.

Quand ce sont les mêmes réseaux qui veulent interdire l’accès à la PMA pour les toutes les femmes et qui répandent leurs discours homophobes à longueur d’année.

Nous défendons le droit de choisir !

Nous… Lire la suite »

Contre les subventions publiques des cultes

Dans un curieux mélange des genres qui confond le cultuel et le culturel, des élus de la Ville de Lyon vont participer à une messe catholique.

Comme chaque année, le 8 septembre, l’Eglise de Lyon organise le “renouvellement du voeu des Echevins”, une tradition célébrée par le Cardinal Barbarin à laquelle l’ensemble des élus de la Ville de Lyon sont conviés.

Après la célébration, le Sénateur Maire de Lyon prononcera un discours du balcon de la basilique de Fourvière en présence du Cardinal.

Le Parti de Gauche dénonce cette manifestation qui symbolise la soumission du politique au religieux et vient à l’encontre des principes laïques de notre République. Il rappelle qu’il a pour les mêmes raisons appelé le Sénateur Maire de Lyon à ne pas faire voter une subvention à l’Institut Français de la Civilisation Musulmane en juillet dernier.

Le Parti de Gauche du Rhône

LGV Lyon – Turin : Utilisons la ligne existante !

Projet ruineux, rejeté par les citoyens !

affiche _ la semeuseSituée dans la vallée du Grésivaudan, au pied du mont GRANIER, Chapareillan est une commune iséroise à la limite de la Savoie qui pour la deuxième année consécutive a organisé un rassemblement international contre le Lyon-Turin. Pourquoi cette commune se mobilise-t-elle ? Tout simplement parce que le tracé du projet de ligne LGV la traverse de part en part.
Lyon-Turin, ce Grand Projet Inutile et Imposé est ruineux comme tout GPII (Grand Projet Inutiles et Imposé) qui se respecte. Mais celui-ci mérite la palme d’or en matière de gouffre financier : avec son coût global estimé de trente milliards, il est 20 fois plus cher que l’aéroport de Notre Dame des Landes ! Le Lyon-Turin sera financé par un Partenariat Public-Privé où le conflit d’intérêt et les mensonges sont rois. Actuellement son financement complet n’est pas assuré, ce qui n’empêche pas le gouvernement français d’annoncer le lancement des travaux de percement du tunnel de base pour le second semestre 2016 (57 km censés « gommer les Alpes » entre la vallée de… Lire la suite »

[communiqué] – Soutien aux étudiant-e-s de l’ENS de Lyon en lutte

Contre le recours à la force pour bâillonner le débat

Le 25 avril dernier un collectif d’étudiants de l’ENS de Lyon a entrepris l’ »occupation » d’une salle de l’Ecole Normale de Lyon, s’inscrivant dans le mouvement Nuit Debout, le rejet de la Loi El Khomri, la contestation d’un Etat policier et le mouvement déjà initié dans d’autres établissements d’enseignement supérieur lyonnais. Y ont été programmés de nombreux débats, projections et rencontres avec des personnalités garantes de la qualité intellectuelle de la démarche.

La présidence de l’ENS en lien avec les autorités a décidé l’expulsion par la force de cette salle mardi 11 mai à 7h. Cette décision est la suite logique d’un contexte répressif de toute contestation de la politique menée et de tout débat de fond sur l’orientation de notre société. Qu’un foyer intellectuel tel que l’ENS de Lyon en vienne à un tel précédent (après l’affaire Canto-Sperber à l’ENS Paris en 2011) illustre la dégradation de notre démocratie et le refus du débat que vient de confirmer le recours au 49-3 sur la Loi travail.

Comme il l’a toujours fait, le Parti de Gauche considère que le débat libre est une condition essentielle de la démocratie et soutient les… Lire la suite »

Rassemblement à Lyon contre l’usage de l’article 49-3 : une Vème République archaïque et autoritaire au service de la loi El-Khomri

Le soir du 10 mai, un rassemblement de citoyens s’est tenu dans l’improvisation la plus totale à Lyon devant l’Hôtel de Ville, dépassant les cinq cents personnes malgré sa spontanéité : nous étions réunis pour protester contre la décision annoncée par Manuel Valls ce jour-là de passer outre le Parlement pour imposer la loi El-Khomri, grâce à l’article 49 (alinéa 3) de la Constitution !

Mais tout le monde ne sait pas forcément ce qu’est le 49-3, alors précisons : le 49-3, c’est l’un des moyens donnés au gouvernement par la Constitution de la Vème République pour bâillonner le Parlement, au mépris de la séparation des pouvoirs. C’est un article archaïque qui permet au pouvoir exécutif de mener à la baguette l’assemblée qui représente le peuple.

Plus exactement, l’article 49-3 permet au gouvernement de faire adopter un projet de loi si aucune motion de censure n’est déposée pour le renverser par les députés dans les vingt-quatre heures suivantes : il n’y a alors pas de débat au Parlement, pas de modification du texte, ni même de vote sur la loi en elle-même, la seule possibilité pour l’empêcher de passer est de réunir suffisamment… Lire la suite »

Dans la rue le 28 avril et le 1er mai, pour un renouveau de la lutte pour les droits des travailleurs !

Dans le Rhône comme partout ailleurs en France, il se passe actuellement quelque chose qui prend de court le gouvernement : une mobilisation sociale de masse, contre un projet de loi qui représente une attaque contre les droits des travailleurs encore plus odieuse que les précédentes.

La loi ElKhomri vise en effet à faire sauter les protections communes dont bénéficient encore les salariés, pour permettre aux entreprises de baisser leurs salaires, d’augmenter leur temps de travail ou encore de les forcer à déménager en fonction d’ « accords dérogatoires » qui n’ont d’accords que le nom au vu du pouvoir inexistant des salariés dans la plupart des entreprises !

Cette nouvelle trahison venant d’un gouvernement PS a été l’étincelle qui a mis le feu aux poudres : depuis le 9 mars, les grèves et les manifestations s’enchaînent, avec jusqu’à trente mille personnes dans la rue à Lyon et un million deux cent mille à l’échelle de la France ! Les salariés se mobilisent pour défendre leurs droits, si chèrement acquis par des décennies de lutte ; les étudiants et les lycéens, qui seront concernés un jour ou le sont déjà pour certains d’entre eux, viennent leur… Lire la suite »

Pourquoi la prolongation de l’état d’urgence et la déchéance de nationalité sont inacceptables

état d'urgence - déchéance de nationalité

Depuis les attentats perpétrés à Paris, François Hollande et son gouvernement ont profité d’une France endeuillée par les crimes de Daesh pour faire pleuvoir des mesures liberticides. Le Président a ainsi déclaré l’état d’urgence, puis l’a prolongé de trois mois, puis de trois mois encore et on ne sait jusqu’où iront ces prolongations alors que Manuel Valls affirme lui-même qu’il ne s’arrêtera qu’après la défaite de Daesh ! Les pouvoirs de la police ont ainsi été étendus sans qu’un juge judiciaire puisse jouer son rôle de gardien des libertés publiques. Dans le même temps, François Hollande propose une mesure copiée sur le Front National qui choque jusque dans son propre parti : la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux. Contre ces mesures, le Parti de Gauche a appelé à manifester dans toute la France le 30 janvier 2016, des milliers de gens sont ainsi descendus dans la rue pour protester !

Cependant, il n’est pas forcément facile de comprendre le problème que pose ces mesures : on s’ingénie à nous faire croire qu’elles servent à protéger la France du terrorisme. Il n’en est rien. Ces mesures ne nous protègent pas du terrorisme, et elles sont dangereuses pour les simples citoyens que nous sommes…. Lire la suite »