Articles classés dans la catégorie : Antifascisme

Jean-Luc Mélenchon propose pour la France un avenir en commun contre les fantasmes mortifères d’Éric Zemmour

Jeudi 23 septembre sur BFM TV se confrontaient deux visions de la France et du monde diamétralement opposées : notre camarade Jean-Luc Mélenchon  affrontait en débat sur BFM TV l’éditorialiste d’extrême-droite Éric Zemmour.

Nous pensons que c’est une bonne chose que ce débat ait eu lieu. Dans ce qui suit, nous expliquerons pourquoi il fallait affronter Éric Zemmour et pourquoi nous pensons que Jean-Luc Mélenchon a réussi à faire entendre dans ce débat notre vision républicaine et écosocialiste.

Un débat qui met fin à l’impunité médiatique d’Éric Zemmour

Il fallait affronter Éric Zemmour car, comme l’a d’entrée de jeu rappelé Jean-Luc Mélenchon, M. Zemmour est un danger. M. Zemmour est un raciste condamné et un défenseur de la collaboration, il promeut une vision rétrograde des droits des femmes sur des questions comme l’IVG ainsi que de ceux des minorités d’orientation sexuelle et de genre, il s’inscrit dans une vision hostile au progrès de la liberté et de l’égalité accomplis depuis la Révolution de 1789 et que nous voulons porter toujours plus loin ; pourtant, M. Zemmour dispose d’un immense espace médiatique pour marteler sa propagande, tout en se plaignant… d’être censuré. Le débat public est empoisonné par ses absurdités comme de… Lire la suite »

[Podcast] Permanences et évolutions de l’Extrême-Droite

L’actualité, toujours facétieuse, nous gratifie depuis quelque temps de glissades toujours plus vertigineuses vers les tréfonds de la pensée d’Extrême-Droite, et nous ne manquons pas de le dénoncer, nous sentant parfois un peu seuls dans cette défense des valeurs républicaines. Face aux idées de l’Extrême-Droite (et pas seulement à face à ses avatars), il faut être inflexible.

Mais au fait, c’est quoi l’Extrême-Droite ? Quel est son fond idéologique, son univers intellectuel ? Quelle est son histoire, de quels noms est-elle pavée ? Il y a quelques semaines, le Parti de gauche 69 a organisé une formation en ligne pour ses militant·e·s, intitulée « Permanences et évolutions de l’Extrême-Droite ».

Face à la montée en puissance de leurs idées, face à la banalisation de leur présence dans le paysage médiatique et politique, face à la reprise de plus en plus fréquente de leurs thématiques dans la bouche de responsables qui se réclament républicains et de gauche, il faut agir. Et pour cela, il faut reconnaître l’Extrême-Droite dès qu’elle pointe le bout de son nez.

C’est pourquoi le Parti de gauche 69 a décidé de mettre le podcast de cette conférence, avec l’accord des participant·e·s, en libre accès sur la plateforme SoundCloud. Parce… Lire la suite »

TURQUIE : PROCÈS « KOBANE », LE PROCÈS DE LA HONTE !

En octobre 2014, alors que les Kurdes opposaient une résistance farouche à l’offensive de l’État Islamique dans la ville symbole et martyre de Kobane, l’opinion publique mondiale exprimait sa solidarité avec l’héroïsme de ces combattants qui affrontaient l’obscurantisme.

Dans le même esprit, les démocrates de Turquie et plus particulièrement le Parti Démocratique des Peuples (HDP) lançaient, dans des conditions très difficiles, un appel à manifester. Nul n’ignorait en effet la complicité entre l’État turc et Daesh. La répression du régime de R.T. Erdoğan fut terrible puisque 37 personnes trouvèrent la mort dans différentes manifestations à travers le pays.

Le 26 avril 2021 s’ouvrira à Ankara le procès de 108 dirigeants du HDP qui surent se tenir debout, dans la dignité, pour défendre la liberté. Parmi eux des parlementaires comme Selahattin Demirtas dont la Cour Européenne des Droits de l’Homme vient d’exiger la libération immédiate, Figen Yüksekdag ou Pervin Buldan, mais aussi des maires, des dirigeants, poursuivis pour avoir envoyé un message sur Twitter. Ils risquent des milliers d’années de prison.

Ces femmes et ces hommes mènent un combat courageux pour défendre les valeurs humanistes qui sont les nôtres au péril de leur existence. Nous sommes indéfectiblement à leur côté pour… Lire la suite »

Attaque de la Plume Noire à Lyon, NO PASARAN !

Samedi 20 mars 2021, en début d’après-midi, plus d’une quarantaine de militants d’extrême droite ont attaqué, cagoulés et armés de barres de fer, la Plume Noire, une librairie militante, dans le quartier des pentes de la Croix-Rousse.

Au même moment, se tenait à l’intérieur une permanence de l’association PESE qui récolte et distribue des produits de première nécessité destinés aux personnes sans-abri. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer, mais les vitrines ont été complètement saccagées. Ce n’est pas la première fois que les groupuscules fascistes s’en prennent à des personnes, à des locaux associatifs, culturels et militants dans ce quartier.

Il y a 3 mois, le 12 décembre 2020, 2 bénévoles d’une association d’entraide se sont déjà faits agresser par ce même genre d’individus, également un samedi après-midi, à l’issue d’une collecte de jouets pour les fêtes de fin d’année organisée dans cette librairie.

La Plume Noire et Radio Canut avaient déjà été la cible de telles attaques en 2016. Le local syndical de la CNT, à quelques minutes de marche, avait connu le même traitement en 2018. De même, le local du PCF, situé quelques rues plus loin, a aussi été attaqué à plusieurs reprises. Ces lieux, inscrits dans… Lire la suite »

Recension : « Lyon et ses extrêmes-droites » d’Alain Chevarin

Ce n’est pas un secret pour nous militants écosocialistes dans le Rhône : Lyon sert de laboratoire à l’extrême-droite et spécialement à des groupuscules violents, nous le constatons depuis longtemps dans notre action pour endiguer ses agissements. On peut s’interroger sur les raisons de cette particularité, d’autant que la ville est depuis longtemps dominée par le centre-droit et que l’extrême-droite y réalise des scores relativement faibles aux élections ; c’est de ce problème que traite le livre Lyon et ses extrêmes-droites paru le mois dernier aux Éditions de la Lanterne, écrit par Alain Chevarin, ancien professeur de lettres, et préfacé par l’historien Nicolas Lebourg.

Ce livre permet en effet de mieux cerner la présence de l’extrême-droite à Lyon, dont la particularité est que toutes ses fractions sont représentées :

  • le Front National / Rassemblement National, issu du groupuscule fasciste Ordre Nouveau, qui a adopté un discours national-populiste pour obtenir des positions de pouvoir aux élections, longtemps représenté à Lyon par l’élu Bruno Gollnisch ;
  • les monarchistes de l’Action Française, historiquement impliqués dans la collaboration ;
  • le groupuscule fasciste Les Nationalistes, héritier d’organisations fondées par des collaborateurs (le Parti Nationaliste Français et l’Œuvre Française) ; 
  • l’association Les Identitaires et sa branche jeunes Génération Identitaire, liées au Rassemblement… Lire la suite »

Communiqué de presse du collectif de vigilance 69 contre l’extrême droite

Solidarité avec la Maison des Passages agressée par l’extrême-droite

La Maison des Passages est un lieu associatif et culturel qui développe des pratiques d’éducation populaire et organise des événements culturels appréciés à Lyon. Ces activités sont fondées sur des valeurs d’ouverture aux autres cultures, promouvant le « vivre ensemble », loin des idéologies de haine et d’exclusion.

Cela n’est pas du goût de l’extrême-droite qui cherche à faire du quartier du Vieux Lyon un « fief » avec l’installation de groupes racistes et violents (Groupe Union Défense, Parti Nationaliste Français, Identitaires …) se traduisant par la prolifération de locaux, de commerces et autre salle de sport. Ces groupes ne tolèrent les espaces culturels et démocratiques comme la Maison des Passages, la MJC du Vieux Lyon, ni les commerçants et habitants qui luttent contre leur implantation et s’opposent à leurs idées nauséabondes et tous ceux et celles qui accompagnent ces luttes.

Ce dimanche 26 février devait se tenir dans l’après-midi une réunion publique sur le thème « Contre le racisme, les violences policières, la hogra, la chasse aux migrants » dans le cadre de la préparation de la mobilisation du 19 mars pour la Justice et la Dignité. Probablement… Lire la suite »

Non à l’ouverture d’un bar fasciste à Lyon !

Le Groupe Union Défense (GUD) a ouvert, samedi 1er octobre, un bar en plein centre de Lyon, appelé le Pavillon Noir.

Mais qu’est-ce que le GUD ?

Le GUD est une des organisations fascistes qui sévissaient dans les années soixante-dix, créée par des gens d’Ordre Nouveau.

Les deux organisations s’inspiraient du parti italien MSI, créé par d’anciens cadres du régime de Mussolini pour continuer à propager leur idéologie raciste, sexiste et totalitaire.

Le GUD a été interdit à cette époque pour les agressions violentes qu’il commettait ! Le GUD s’est reformé depuis, et ses idées, ses symboles et ses modes d’action sont toujours ceux du fascisme, comme en atteste la dernière agression en date commise par ses membres sur un enseignant syndicaliste à proximité de l’université Lyon-3 début septembre…

Ce bar servira donc de repaire à des gens violents et profondément antirépublicains, qui menacent la sécurité des citoyens.

Le Parti de Gauche du Rhône appelle les pouvoirs publics à saisir la dangerosité de la situation, dans le contexte de division post-attentats que connaît notre société, et à en tirer toutes les conséquences.

Il en est de leur responsabilité républicaine.