Articles taggés : Service public

Augmentons les salaires et les retraites !

Depuis le début du Covid, les milliardaires surnommés à juste titre les «coronaprofiteurs» ont profité de la crise pour doubler leurs revenus et pendant ce temps les salaires des 99 % restant de la population stagnent. Les 20 milliardaires les plus riches émettent plus de CO2 que le milliard de personnes les plus pauvres dans le monde. Cet accroissement astronomique des inégalités détruit la vie de millions d’êtres humains et met en péril la vie sur Terre.

En France, de mars 2020 à octobre 2021, la fortune du 1 % des plus riches a bondi de 86 %. Cela représente quatre fois le budget de l’hôpital public ou un chèque de 3 500 euros à chaque français·e. Pendant ce temps, les salarié·e·s font face à l’inflation avec la hausse du prix du carburant, du gaz, de l’électricité et des produits de première nécessité. 4 millions de Français·e·s sont tombé·e·s dans la pauvreté, ces deux dernières années. 1,2 million de personnes, qui sont bien souvent des femmes, gagnent un salaire sous le seuil de pauvreté alors qu’elles travaillent.

Alors que les revenus stagnent et les retraites sont toujours gelées depuis plus de 10 ans : tout augmente sauf les salaires !

Les… Lire la suite »

Soutien aux citoyen-ne-s qui s’opposent à la privatisation de l’aéroport Saint-Exupéry !

photo de julien haler

Le Parti de Gauche du Rhône, aux côtés du Rassemblement Citoyen Écologique et Solidaire de Nord-Isère, soutient les citoyen.ne.s qui s’opposent à la privatisation partielle de l’aéroport Saint-Exupéry.

En effet, cet aéroport est actuellement un équipement public, mais l’État vend sa part majoritaire (60%) au plus offrant. L’avenir de l’équipement sera ainsi laissé au choix de l’acquéreur, tandis que la Chambre de Commerce et d’Industrie et les collectivités territoriales -Métropole du Grand Lyon, Conseil Général du Rhône et Conseil Régional- n’auront plus qu’un poids minoritaire. Cette décision a donc pour effet de d’exclure les citoyen.ne.s du choix pour le confier à un investisseur privé : la question des transports est pourtant d’intérêt général, elle concerne l’aménagement de notre territoire, notre capacité à nous déplacer, la pollution que nous subissons, le dynamisme de notre économie… Les choix concernant l’aéroport, comme les autres visant les transports, devraient donc être faits par les citoyens à travers leurs représentants, pas par des fortunes privées que personne n’a élues !

Cela pose également le problème de comment cet aéroport sera géré par la suite : l’acquéreur cherchera bien évidemment à amortir au plus vite son investissement, à ce que le capital placé… Lire la suite »