Articles classés dans la catégorie : Intervention d’élu·e·s

Politique de la ville : l’intervention d’Idir Boumertit

Intervention de Idir BOUMERTIT, conseiller métropolitain Parti de Gauche / France insoumise de Vénissieux, rapport « évaluation qualitative de la Politique de la Ville » :

Mesdames, messieurs, chers collègues,

La Politique de la Ville est une compétence de la Métropole de Lyon exercée de manière partagée avec les communes. Cette politique qui agit sur les secteurs les plus fragiles, les plus relégués et les plus ségrégés de notre territoire a plus de 40 ans. Elle est mise en œuvre au quotidien par les équipes projet pour le financement desquelles nous allons délibérer.

Nous voterons ce rapport car la Politique de la Ville est passée d’une logique de mission de court terme de rattrapage à une nécessité de transformation de fonds et de long terme de notre action publique.

C’est pourquoi chaque évaluation de notre Politique de la Ville, qui se veut transversale et interpartenariale, nous fait dire « que se serait-il passée dans nos quartiers si nous en étions restés qu’à la seule mise en œuvre de politiques sectorielles de droit commun ? ».

Comme vous le savez probablement, il y a eu récemment… Lire la suite »

ARENA de Décines : l’intervention d’Idir Boumertit

Lors du conseil de la métropole de Lyon qui s’est déroulé les 14 et 15 décembre 2020, il a été demandé aux élu·e·s de se prononcer sur les conclusions de la concertation et la poursuite des études concernant la modification du PLU-H pour permettre le projet d’ARENA de l’OL Groupe à Décines. Voici l’intégralité de l’intervention d’Idir Boumertit, membre de la commission permanente et élu PG/LFI à Vénissieux et à la Métropole de Lyon, qui expose les arguments conduisant son groupe à s’opposer à la poursuite de ce projet.

Si je comprends bien ce qui vient d’être dit, il nous est proposé finalement la création d’une 60ème commune dans la métropole : « OL Land ». Soyons clairs, derrière ce projet d’ARENA que l’on nous demande de poursuivre, c’est le réel enjeu de cette délibération.

Car finalement, qu’est-ce que cette salle ARENA nous dit du futur ? Plantons le décor : dans quelques années, les Grand-Lyonnaises et les Grand-Lyonnais pourront se rendre en masse dans ce temple de l’entertainement, le porte-monnaie bien ouvert pour permettre aux acteurs privés de se servir allègrement. Qui aura décidé de cette centralité de loisirs, en dehors de toute cohérence ou de toute vision globale de l’urbanisme du territoire ? Un… Lire la suite »